Partir en vacances autrement : l'échange de maisons

Mise à jour le 07 août 2019 - Actus de l'immobilier
Article publié le 06 août 2019
Partir en vacances autrement : l'échange de maison

Voyager sans avoir à payer une location ou l’hôtel, ça vous tente ? C’est possible avec l’échange de maisons ! Le concept est simple : deux propriétaires échangent leurs logements le temps des vacances sans contrepartie financière. Née dans les années 1950 aux États-Unis, cette pratique concernait initialement des enseignants américains et suisses. L’idée s’est ensuite répandue et démocratisée dans le monde entier. À l’heure d’internet, de nombreux sites proposent de mettre des propriétaires des quatre coins du globe en relation. AB Courtage vous dit tout sur l’échange de maisons.

Des vacances (beaucoup) moins chères

Le principal avantage de l’échange de maisons est de supprimer le poste de dépenses hébergement. Reposant sur la réciprocité, vous prêtez votre logement gratuitement et vous profitez vous-même d’un pied-à-terre gratuit dans la destination de votre choix. Aucune nuit d’hôtel à réserver, ce qui vous épargne la dépense de centaines, voire de milliers d’euros dans le cas d’un long voyage. D’autant plus que vous disposerez de tout ce qu’il faut pour cuisiner, vous évitant les restaurants et autres snacks du midi lors des visites.

Plus rare mais possible, certains propriétaires prêtent également leur(s) véhicule(s). Si vous avez le permis adéquat et que l’assurance de vos hôtes le permet, vous pourriez prendre leur voiture ou mieux encore leur bateau ! Dans le meilleur des cas, il ne vous restera donc plus qu’à payer les activités et les dépenses courantes. Comme si vous n’étiez jamais parti de chez vous !

Une option sans risque, ou presque

Laisser quelqu’un séjourner chez vous représente toujours un risque potentiel, mais pas plus que si vous mettiez votre bien en location le temps des vacances. En effet, votre hôte est chez vous mais vous êtes aussi chez lui ! La réciprocité assure en général le bon déroulement de l’échange. De nombreux sites spécialisés mettent en place un suivi des échanges et une évaluation de la qualité de ceux-ci et de leurs participants.

Avant d’envisager de prêter votre maison, pensez à vous informer auprès de votre assureur pour discuter des modalités, savoir s’il vous faut prendre une extension de garanties. Pour le reste, pas d’inquiétude, votre assurance habitation continue à vous couvrir en cas de sinistre. Si malgré tout ça, vous n’êtes pas rassuré, vous pouvez toujours établir un commodat (art 1874 et suivants) avec votre hôte, un contrat encadrant juridiquement le prêt d’un bien pour une durée déterminée.

Partir en vacances autrement : l'échange de maisons 2

Conseils pour bien organiser son échange

Vous êtes convaincu ? Vous vous apprêtez à sauter le pas ? AB Courtage vous donne quelques conseils pour que l’échange se passe au mieux.

Apprenez à connaître vos hôtes

Vous allez laisser des gens que vous n’avez jamais rencontré vivre dans votre environnement quotidien, dormir dans votre lit, utiliser votre salle de bain. Autant faire connaissance avec eux ! Avant toute acceptation, vérifiez l’identité de vos hôtes (certains sites spécialisés mettent en place un système de validation de profil) et discutez de leurs attentes – et des vôtres. N’omettez aucun détail : nuisances sonores potentielles, possibilité d’inviter, cigarettes, entretien du logement et gardiennage d’animaux s’il y en a.

Avertissez votre entourage

N’oubliez pas de prévenir vos proches mais aussi vos voisins. Voir de parfaits inconnus rentrer chez vous pourrait les effrayer et donner naissance à un quiproquo gênant pour tout le monde ! Qui plus est, ils pourront vous aider à accueillir vos hôtes puisque vous-même serez chez eux, ou encore intervenir en cas de pépins tels qu’un problème de plomberie, de panne, etc.

Préparez l’arrivée de vos invités

Première chose à faire : le ménage. Nettoyez toutes les pièces de votre logement et le réfrigérateur. Préparez de la literie, des serviettes, faites un peu de place dans les armoires et les placards de la cuisine. Important également : laissez des indications ou préparez un guide (comme on en trouve dans les hôtels) expliquant le fonctionnement de l’électroménager, les particularités de votre lieu de vie et recensant les activités, commerces et autres bonnes adresses où manger. Vous voulez faire du zèle ? Laissez-leur un petit mot de bienvenue et un cadeau local.

Protégez-vous et vos biens

On ne le répète jamais assez, même si l’échange de maisons se base sur la confiance, il faut rester prudent. Mettez vos bijoux sous clef et ne laissez pas traîner des objets de valeur ou fragiles, surtout si vos hôtes ont des enfants.

Passez de bonnes vacances

Faire en sorte que vos invités passent de bonnes vacances, c’est bien, mais encore faut-il que les vôtres soient aussi réussies. Pour éviter les déconvenues et les déceptions, choisissez des profils qui ont le même mode de vie que vous. Côté destination, ne vous limitez pas à un seul pays, à une seule région ou ville. L’avantage de l’échange, c’est que vous pourriez être contacté par des personnes vivant dans des endroits que vous n’aviez pas envisagé de visiter. Laissez-vous tenter, le monde est plus vaste que vous le pensez !

Quelques sites d’échanges de maisons

Pour finir, voici quelques sites internet référence pour organiser votre échange de maisons :

  • Home Exchange : le site référence d’échange de maisons avec plus de 400 000 maisons et 187 pays.
  • Home Link : deuxième site le plus fourni avec 28 000 maisons et 72 pays.
  • Neovacances : un site d’échange de maisons entre propriétaires de résidences secondaires. Cela permet de faire des échanges non simultanés.
  • Intervac France : le site référence d’échange de maisons en France avec 3 000 membres et autant de maisons.

Sources : routard.com, capital.fr camago.com

© AB Courtage. Article écrit par Loic Huber.
Partager sur :