Mais que va devenir l’investissement Pinel ?

Mise à jour le 04 août 2017 - Réglementation
Article publié le 27 juillet 2017
mais_que_va_devenir_linvestissement_pinel.jpg

L’investissement Pinel ne devrait pas disparaître. C’est ce qu’a annoncé le gouvernement, par l’intermédiaire du ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard. Explications.

Le Pinel va toujours exister…

Il n’y aura pas un « arrêt brutal » de l’avantage fiscal accordé aux propriétaires qui achètent un bien locatif. Ces mots, accordés à RTL, proviennent de Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires. Le dispositif Pinel ne va donc pas être supprimé après son extension qui court jusqu’à la fin de l’année. Mais une vraie question demeure, que se passera-t-il après cette date butoir ? Difficile de le savoir. Le ministre s’étant contenté de donner rendez-vous en « octobre-novembre » pour un nouveau projet de loi.

On sait que les promoteurs et les autres acteurs de l’immobilier sont très attachés à cette réduction d’impôts. Prolongé d’un an en 2016, le Pinel a été assoupli pour élargir le nombre de bénéficiaires. Cette déduction fiscale peut s’exercer sur une durée d’engagement modulée de 6,9 ou 12 ans ; Associé au prêt à taux zéro (PTZ), il a largement favorisé l’accès à la propriété.

… Mais sera aménagé

« Il faut avoir une vision globale de la politique du logement : il faut qu’on puisse construire davantage et construire moins cher », a martelé le ministre. Le réel problème réside peut-être dans le montant des aides qui plombe le budget logement (30 milliards d’euros, soit le record en Europe).

Le projet réformateur du gouvernement devrait donc se diriger plus vers un aménagement du Pinel qu’une mise au ban. Car cette aide rapporte également de l’argent à l’État. Dans tous les cas, le Pinel tel qu’on le connait, n’existera plus sous cette forme. Le dispositif sera très probablement aménagé de telle sorte qu’un équilibre soit maintenu entre les mises en chantiers et les aides allouées aux ménages. En clair, soit les montants seront réduits, soit les conditions seront plus restrictives (locations inférieures à 12 mois après remise des clés, exclusion des logements rénovés, etc.).

Financez votre projet immobilier avec AB Courtage ! Vous venez de vous projeter dans un projet immobilier qui correspond à vos attentes ? AB Courtage vous propose justement des solutions de financement pour le bien immobilier de vos rêves. L’un de nos spécialistes vous épaulera et négociera pour vous l’offre de crédit au taux le plus avantageux. Vous préférez vous déplacer ? Nous avons forcément une agence proche de chez vous.

Source : lefigaro.fr, bfm.tv, batiactu.com

© AB Courtage. Article écrit par Cédrik Jagou.
Partager sur :