Comment réussir son investissement à la mer ?

Mise à jour le 17 juillet 2019 - Patrimoine et défiscalisation
Article publié le 05 juillet 2019
maisons au bord de mer

Vous avez envie de vous acheter un petit pied-à-terre en bord de mer pour y passer vos vacances ou votre retraite ? Une idée séduisante mais qu’il convient de bien préparer avant de vous lancer. AB Courtage vous donne de précieuses indications pour que votre futur investissement locatif vous soit le plus bénéfique possible.

Déterminez votre côte de prédilection

Le littoral français regorgent d’endroits tous plus magnifiques les uns que les autres. Que vous désiriez manger des galettes ou des fruits de mer à Saint-Malo, surfer à Biarritz ou encore vous dorer la pilule à Saint-Tropez, il y en pour tous les goûts ! À vous de déterminer si vous préférez passer vos vacances sur la Côte d’Azur, près de l’Océan Atlantique, sur la côte bretonne ou encore au bord de la Manche. Une myriade de stations balnéaires n’attend plus que vous ! Une fois votre choix arrêté, plus besoin de vous prendre la tête à chercher un hôtel ou une location saisonnière lorsque vous désirez partir en vacances.

Possibilité de percevoir des revenus locatifs

Pour rentabiliser votre achat, et rembourser votre crédit immobilier, il est judicieux de mettre son logement en location lorsque vous n’y séjournez pas. Vous percevrez alors des loyers, des sommes toujours bienvenues pour compléter vos revenus. Vous avez le choix avec une location saisonnière libre qui vous permet de vous rendre dans votre appartement ou votre maison comme bon vous semble. Toutefois, vous ne bénéficierez pas d’avantages fiscaux. Autre possibilité : investir dans une résidence de tourisme qui vous permettra non seulement de réduire vos impôts mais aussi de profiter de votre bien. Ce dernier sera géré par un exploitant. Cependant, vous n’avez le droit d’occuper votre appartement ou votre maison que 8 semaines par an et selon Nexity, "il est préférable de se limiter à 3 semaines pour des raisons de rentabilité". De cette façon, vos charges et votre prêt immobilier seront amortis. Au moment de votre retraite, si votre emprunt est remboursé, vous pourrez en faire votre résidence principale et ainsi profiter de votre pied-à-terre au bord de la mer, pour y passer vos vieux jours paisiblement.

Choisir un bon emplacement

Pour attirer vos futurs locataires et même pour vous plus tard, la situation géographique n’est pas à négliger. Mieux vaut opter pour un logement pas trop loin de la mer mais aussi proche du centre-ville et des commerces. Faire tout à pied lorsque vous êtes en vacances est tout de même beaucoup plus agréable ! Une ville proposant de nombreuses activités touristiques est également un atout (monuments, sites historiques, pratiques sportives aquatiques, etc.).

De bons services

Quant au logement, surveillez les prestations qu’il offre. Au bord de la mer, on aime profiter de l’extérieur, c’est pour cela qu’un balcon, une terrasse ou encore un petit jardin privatif constitue un avantage considérable. S’il est sans vis-à-vis c’est évidemment encore mieux ! Une piscine est également plus qu’appréciable. Enfin, vérifiez son niveau de sécurité ainsi que l’isolation thermique et acoustique, des éléments on ne peut plus importants.

Plutôt neuf ou ancien ?  

Là encore c’est à vous de voir si vous vous sentez de faire des travaux. C’est souvent votre budget qui va décider pour vous. Le neuf vous permet d’avoir un logement prêt à être habité. Par exemple, point de ravalement de façade à prévoir pour le moment et il sera également aux normes techniques. Vous avez désormais toutes les cartes en main pour réussir votre investissement au bord de la mer !

© AB Courtage. Article écrit par Marsollier.
Partager sur :