Immobilier : les prix grimpent plus vite que le pouvoir d’achat

Article publié le 15 mars 2019 - Actus de l'immobilier

Dans la plupart des pays, les prix de l’immobilier augmentent plus rapidement que le pouvoir d’achat des habitants. Les taux d’intérêt, eux, restent assez bas. À Paris, les logements sont de moins en moins abordables. Découvrez les détails avec AB Courtage.

Des prix record

Malgré les taux d’intérêt bas (environ 1,50% sur 20 ans), acheter un appartement à Paris est de moins en moins intéressant en raison du prix élevé de ces logements. Les prix ont en effet atteint en moyenne 9 570€ à la fin de l’année 2018 et ne cessent d’augmenter. Mais les prix ne grimpent pas qu’à Paris, ils augmentent même plus rapidement en proche banlieue que dans la capitale. En Seine-Saint-Denis par exemple, ils ont progressé de 5,20% contre 4,70% à Paris en un an.

Les salaires et les prix de l’immobilier

Selon une note publiée le 4 février par Natixis, sur les 20 dernières années, la plus part des pays de l’OCDE ont vu les prix grimper plus vite que les salaires. D’après une autre étude publiée le 29 janvier par le réseau immobilier Knight Frank, en 10 ans, les prix ont bondi de 24 % face aux salaires qui, eux, ont seulement progressé de 8 %.

Le Brexit impactera-t-il les prix à Paris ?

Les prix de l’immobilier à Paris pourraient encore augmenter à cause d’une forte demande des expatriés français basés à Londres qui préparent leur déménagement en raison du Brexit. Ces acheteurs ont souvent un pouvoir d’achat élevé et ils sont prêts à mettre le prix nécessaire pour le bien de leurs rêves à Paris. Mais l’effet du Brexit se limite plutôt dans le haut de gamme de la capitale et se concentrent dans les quartiers résidentiels.

Vous souhaitez acheter un bien immobilier ? N’hésitez pas à vous rapprocher d’un courtier en crédit immobilier comme AB Courtage. L’un de nos spécialistes étudiera votre dossier et ira négocier auprès de nos partenaires bancaires l’offre la plus avantageuse pour vous !¨

Sources : patrimoine.lesechos.fr, immobilier.lefigaro.fr

© AB Courtage. Article écrit par Monika Mierzwa.
Partager sur :