L’ABC des taux d’avril

Mise à jour le 19 avril 2017 - Taux d'intérêt
Article publié le 11 avril 2017
ABC des taux avril 2017

Les taux des crédits immobiliers poursuivent leur remontée en avril, dans la continuité des semaines précédentes. Mais pas d’inquiétude, il s’agit d’une hausse en toute légèreté, et surtout qui n’est pas généralisée entre tous les établissements. Si bien que les très bons dossiers continuent à bénéficier de conditions d’emprunt extrêmement favorables. AB Courtage a ainsi pu obtenir un taux de 1,19 % sur 15 ans, 1,30 % sur 20 ans et 1,67 % sur 25 ans.

En moyenne, en France, les taux s’affichent respectivement à 1,55 % sur 15 ans, 1,79 % sur 20 ans et 2,04 % sur 25 ans. Soit ceux pratiqués en juillet 2016...

Des taux et des prix qui montent

Loin d’apeurer les candidats à l’acquisition, cette hausse les pousse au contraire, à précipiter leur achat immobilier, afin de profiter de taux encore très bas. Et ce, d’autant plus que la demande est plus importante que l’offre. Chaque mois en effet, il y a en moyenne 20 % d’acheteurs de plus sur le marché et 15 % de biens à vendre en moins, selon le réseau Guy Hoquet. Malheur donc aux ménages qui hésitent, ils pourraient bien voir le bien convoité leur filer sous le nez…

Résultat de cette tension, les prix immobiliers montent, notamment dans l’ancien : + 5 % à Paris au premier trimestre et +2,3 % en moyenne en province. Le marché est ainsi en pleine effervescence et notamment sur la côte Atlantique grâce aux deux nouvelles lignes à grande vitesse (LGV) inaugurées en juillet prochain et qui relieront, l’une Tours à Bordeaux et l’autre Le Mans à Rennes.

Économisez grâce à l’assurance emprunteur

Avec des prix et des taux d’intérêt qui augmentent, les emprunteurs peuvent cependant réaliser de belles économies en faisant jouer la concurrence pour leur assurance emprunteur, c’est-à-dire en souscrivant une assurance individuelle plutôt que le contrat groupe de l’établissement prêteur.

Prenons l’exemple d’un célibataire de 31 ans empruntant 106 000 euros sur 20 ans et souhaitant être assuré à 100 %. Avec le contrat proposé par sa banque, le taux annuel effectif assurance (TAEA) atteint 0,49 %. Le montant total de l’assurance s’élève ainsi sur toute la durée du prêt à 5 723,67 euros. Avec un contrat individuel, le TAEA n’est plus que de 0,23 %, et le coût total de l’assurance de 2 755,76 euros. Soit une économie de près de 3 000 euros.

L’assurance représentant une part de plus en plus importante dans le coût total d’un crédit, il s’agit d’un point à ne surtout pas négliger. D’autant plus qu’à partir du 1er janvier prochain, elle pourra être résiliable chaque année.

Vous souhaitez contracter un prêt immobilier ou bien renégocier un emprunt en cours ? N’hésitez pas à faire appel à un courtier en crédit immobilier, comme AB Courtage. Il est en effet un interlocuteur indispensable pour vous faire gagner du temps et obtenir l’offre la plus adaptée !

© AB Courtage. Article écrit par Aurélie Pagny.
Partager sur :