Les Millenials boostent l’immobilier

Mise à jour le 24 avril 2018 - Actus de l'immobilier
Article publié le 30 mars 2018
millenials_boostent_le_marche

D’après une étude de l’Observatoire du moral immobilier, les acquéreurs de la génération Millenial relancent la dynamique du marché immobilier.

Le nombre de primo-accédant augmente

Dans un marché en pleine santé, avec un niveau record d’intentions d’achat évalué a 3,5 millions d’acheteurs, l’Observatoire du moral immobilier a ciblé son étude sur les potentiels acquéreurs en cours d’année 2018.

L’analyse portait sur 1 200 futurs acquéreurs ayant un projet immobilier. Un focus a également été fait sur les intentions d’achat des Millenials (les moins de 35 ans). Les résultats sont clairs : 40 % des potentiels acquéreurs immobiliers sont de cette génération.

L’optimisme chez les Millenials

"Les Millenials expriment un optimisme plus marqué que les autres générations d’acquéreurs immobiliers", résume Stéphanie Pécault, responsable des études chez Logic-Immo.com. Effectivement, les données révélées par l’étude lui donnent raison : 88 % des porteurs d’achat estiment que c’est le moment d’acheter, contre 67 % pour les autres générations. L’explication est toute simple : une situation financière qui s’améliore. En effet, 40 % des personnes de moins de 35 ans voient une embellie de leur situation économique, contre 21 % pour les autres sondés.

Le crédit comme solution

95 %. C’est la proportion des Millenials qui ont recours à un emprunt bancaire. Les taux d’intérêts très bas expliquent ce désir d’achat immobilier. Ils sont 73 % à estimer que ces derniers les incitent à réaliser une acquisition. D’autant qu’il existe des courtiers en crédit immobilier qui permettent d’obtenir la meilleure solution de financement possible.

Mais un crédit pour acheter quel type de bien ? Plutôt des appartements, pour 51 % des Millenials sondés. Parmi cette population, 43 % d’entre eux aimeraient vivre en périphérie contre 40 % en centre-ville. La campagne récolte les 17 % restants. "Le moral des acquéreurs est au beau fixe. 2018 s’annonce comme une très bonne année pour le marché immobilier, porté par des taux bas et un contexte économique perçu comme plus favorable par les candidats à l’accession", analyse Stéphanie Pécault. Reste à savoir jusqu’à quand les taux resteront à des valeurs aussi basses.

Sources : mysweetimmo.com, businessimmo.com

© AB Courtage. Article écrit par Cédrik Jagou.
Partager sur :