Immobilier : quelles sont les attentes selon l’âge ?

Mise à jour le 25 juin 2018 - Actus de l'immobilier
Article publié le 01 juin 2018
Un couple qui visite un logement

Quel que soit leur âge, les attentes des Français en matière d’immobilier ne sont pas les mêmes, selon la dernière étude publiée par le réseau OptimHome. Les détails avec AB Courtage.

Les jeunes rêvent de propriété

La pierre attire toujours autant et, en particulier les moins de 35 ans. C’est ce qui ressort de l’étude, réalisée par l’Ifop pour le réseau de mandataires immobiliers OptimHome, sur les Français et le marché immobilier. Cette analyse met l’accent sur les différentes catégories d’âge : les Millenials (25 /34 ans), les Xennials (35-41 ans) et la génération X (42-52 ans). Et il s’avère que, selon l’âge, les attentes ne sont pas les mêmes. L’étude révèle ainsi que "le désir d’être propriétaire de sa résidence principale est une réalité pour les jeunes générations". La proportion est en effet de 30 % chez les Millenials, contre 22 % chez les Xenials et 13 % pour la génération X.

Pour l’investissement locatif, là aussi les moins de 35 ans sont les plus intéressés avec 10 % d’entre eux qui envisagent d’acheter un bien immobilier pour le mettre en location. La proportion tombe à 6 % pour les 35-41 ans et à 9 % pour la génération X.

L’acquisition d’une maison secondaire ne semble pas dans leurs priorités, puisque seuls 2 % des Millenials envisagent ce projet. Ils ne sont toutefois guère plus nombreux concernant les autres générations (4 %).

Un budget plus restreint

En ce qui concerne le budget, plus on est jeune, moins l’enveloppe semble importante. Ainsi, "50 % des Millenials, ayant acheté leur résidence principale, avaient un budget situé entre 100 000 euros et 200 000 euros, contre 45 % en moyenne", nous détaille l’étude. Et c’est aussi cette génération qui a le plus recours au crédit immobilier (89 % des acheteurs de moins de 35 ans contre 73 % des 42-52 ans). Du côté des 42-52 ans, 25 % des acheteurs ont pu disposer d’une somme comprise entre 250 000 euros et 350 000 euros pour acquérir leur résidence principale.

Une génération connectée

Autre enseignement de l’enquête : contrairement à leurs aînés (70 % de la génération X et 62 % des Xennials), les Millenials ont moins recours aux professionnels pour l’achat de leur logement principal. Seuls 53 % font en effet appel à leurs services.

Et pour faire leurs recherches, les moins de 35 ans utilisent, plus que les autres générations, leurs smartphones et tablettes (48 % contre 30 % de l’ensemble des personnes interrogées) et même les réseaux sociaux (30 % contre 21 %). Cependant, ils sont un peu moins nombreux que leurs aînés à envisager la visite virtuelle (71 % contre 83 % pour la génération X et 80 % pour les Xenials).

Sources : optimhome.com

© AB Courtage. Article écrit par Aurélie Pagny.
Partager sur :