Y a-t-il une limite d'âge pour emprunter ?

Article publié le 31 juillet 2018 - Actus de l'immobilier
limite age emprunter immo

Pour un crédit immobilier, l’âge de l’emprunteur est une donnée que prennent en compte les établissements de crédit pour établir la faisabilité de celui-ci. Et même si aucun âge n’est proscrit pour établir une demande de prêt, il est fortement conseillé de faire une requête avant la retraite.

65 ans, l’âge limite pour emprunter

Les personnes qui présentent un âge avancé, estimé à 65 ans, ont plus de difficultés à obtenir un prêt immobilier car les banques et établissements de crédit estiment qu'elles présentent davantage d’antécédents médicaux et que la probabilité pour qu'elles ne puissent pas rembourser leur crédit jusqu’à son terme est élevée. Si vous empruntez à 65 ans pour une durée de 30 ans, vous devez payer jusqu’à vos 95 ans, soit un âge très avancé qui peut effrayer les établissements. Il reste néanmoins possible pour un senior d’obtenir un emprunt pour financer l’achat d’un bien immobilier mais les conditions d’accès sont plus strictes et l'emprunt coûte généralement plus cher.

La barrière de l’assurance prêt immobilier

Le plus grand obstacle pour investir est l’assurance prêt immobilier, une assurance à souscrire obligatoirement. À partir de 50 ans et plus, les assureurs emprunteurs augmentent leur frais, étant donné le risque plus grand pour les emprunteurs qu’un problème de santé grave arrive et que la rémunération baisse, arrivé à la retraite. Le taux peut grimper jusqu’à 1,80 % à partir de l’âge de 70 ans.

Des alternatives existent

Pour pallier cette difficulté, les établissements de crédit proposent plusieurs alternatives pour pouvoir emprunter à un âge avancé. Il est par exemple possible de souscrire des contrats seniors qui couvrent jusqu’à 90 ans. La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) est une autre alternative qui permet à une personne avec de gros soucis de santé  de pouvoir accéder à un prêt immobilier, sous certaines conditions. Si le coût de l’assurance est trop élevé pour le senior, il est également possible de demander à une personne de se porter caution ou bien d’hypothéquer un bien immobilier pour assurer le paiement.

N’oubliez pas l’assurance emprunteur !

Vous souhaitez revoir les conditions de votre emprunt immobilier ? N’hésitez pas à faire appel à un courtier en crédit immobilier comme AB Courtage. L’un de nos spécialistes vous aidera à constituer votre dossier et renégociera le taux le plus avantageux pour vous. Pensez également à faire le point sur votre assurance emprunteur, grâce à notre partenaire l’Assureur Crédit.

Sources : boursorama.fr, edito.seloger.com

© AB Courtage. Article écrit par Cyril Coantiec.
Partager sur :