L’ABC des taux de novembre 2017

Mise à jour le 13 novembre 2017 - Taux d'intérêt
Article publié le 10 novembre 2017
abc-taux-novembre-2017

Tout comme en octobre, les taux d’intérêt des crédits immobiliers ne vont pas connaître de grandes variations ce mois-ci. Alors qu’en janvier, on craignait que 2017 soit l’année de la hausse, les barèmes n’ont au final que très peu augmenté (de l’ordre de 0,10 %), et restent très attractifs, comme nous le prouvent les grilles reçues par AB Courtage.

La demande repart

Les banques sont restées très offensives afin de capter les emprunteurs qui ont été un peu moins nombreux ces dernières semaines. Mais après cette période de flottement, les différentes annonces faites par le gouvernement - prolongement du PTZ et du dispositif Pinel - ont semble-t-il rassuré les particuliers qui se précipitent pour concrétiser leur achat immobilier avant la fin de l’année. Et ce d’autant plus vite que les prix ont légèrement remonté.

L’importance de bien choisir son courtier

Pour pouvoir mener à bien un projet d’acquisition, il ne faut pas hésiter à faire appel à un courtier en crédit immobilier. Avec sa parfaite connaissance du marché, il saura vers quel établissement vous diriger pour obtenir le taux le plus intéressant pour vous.

Chez AB Courtage, le client est pris en charge de A à Z. Son dossier va être suivi par un seul interlocuteur. Quelle que soit la relation, que ce soit une relation physique en agence ou au travers de notre site internet, c’est la même qualité de conseil qui est dispensée, la même relation de proximité", explique Éric Debèse, Directeur général délégué d’AB Courtage*.

Les perspectives pour 2018

En 2018, les conditions d’emprunt devraient rester favorables aux emprunteurs. Les banques se sont en effet fixé les mêmes objectifs de production de crédits qu’en 2017. Elles devront ainsi délivrer autant de prêts que cette année, mais sans pouvoir compter sur les renégociations. La production de ces dernières est en baisse : alors qu’elles représentaient 30 % des demandes en janvier, elles ne correspondent désormais qu’à 5 %. Ce qui  pousserait les établissements bancaires à continuer à proposer des taux bas.

* Retrouvez l’intégralité de l’interview d’Éric Debèse dans notre vidéo Choisir un courtier en prêt immobilier

© AB Courtage. Article écrit par Aurélie Pagny.
Partager sur :