L’ABC des taux d’août 2017

Créé le : - Taux d'intérêt
abc-taux-aout-2017

Pas de surchauffe du côté des taux des crédits immobiliers ce mois-ci même si quelques légères hausses ont été relevées. Toutefois pas de mauvaises surprises à l’horizon. Ainsi, il est possible d’emprunter à 1,20 % sur 15 ans, à 1,40 % sur 20 ans ou encore à 1,66 % sur 25 ans.

Tout est donc sous contrôle, d’autant plus que l’OAT 10 ans, qui sert de référence aux banques pour fixer les taux des crédits immobiliers, se situe toujours à un niveau très bas (0,77 % le 7 août). Les établissements bancaires peuvent ainsi préserver leurs marges sans avoir à relever leurs barèmes. Une aubaine pour les particuliers, qui permet en outre de compenser les fortes hausses des prix immobiliers constatées dernièrement à Paris mais également dans certaines villes de province.

Pour la rentrée, aucun gros bouleversement n’est à craindre. D’autant que les banques profitent en général du mois de septembre pour attirer de nouveaux clients et ainsi remplir leurs objectifs de production de l’année.

Investir en Pinel pour optimiser sa fiscalité

Si vous avez un projet immobilier en tête, il est temps de vous lancer. Surtout si vous souhaitez faire un investissement locatif pour optimiser votre fiscalité, comme le promet le dispositif Pinel.

Cet outil de défiscalisation immobilière vous permet en effet d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu de 12, 18 ou 21 % pour l’achat d’un logement neuf que vous mettez en location 6, 9 ou 12 ans. L’avantage fiscal est réparti sur toute la durée d’engagement dans la limite d’un plafond global de 300 000 euros et de 5 500 euros par mètre carré.

Par exemple, pour l’acquisition d’un bien immobilier à 200 000 euros, la réduction d’impôt sera de 24 000 euros sur six ans, soit une réduction de 4 000 euros par an. Pour l’achat d’un logement à 300 000 euros, la réduction d’impôt sur 12 ans de location s’élèvera, quant à elle, à 63 000 euros, soit 5 250 euros par an.

En investissant dès maintenant avec la loi Pinel, vous pourrez bénéficier au maximum, grâce au niveau actuel des taux, de l’effet de levier de votre crédit immobilier. De plus, les intérêts d’emprunt étant entièrement défiscalisables, les revenus fonciers encaissés les premières années de remboursement du prêt seront minorés.

Cependant, ne tardez pas trop, car il ne vous reste que jusqu’au 31 décembre pour bénéficier de ce dispositif. Et nul ne sait à l’heure actuelle s’il sera prolongé en l’état, remanié ou bien totalement supprimé. Mais plus d’une vente sur deux se faisant aujourd’hui en Pinel, selon la Fédération des promoteurs immobiliers, il est à craindre qu’une suppression pure et simple du dispositif ait des conséquences dramatiques pour le marché de l’immobilier.

© AB Courtage. Article écrit par Aurélie Pagny.
Partager sur :